Marie Vermeulin
Marie Vermeulin © William Beaucardet

Clara Schumann, l’amour et la vie d’une pianiste et compositrice, entretien avec Marie Vermeulin

1 minute de lecture

Nous avons rencontré la pianiste Marie Vermeulin à l’occasion de la parution d’un cd consacré à des oeuvres de Clara et Robert Schumann.

Marie Vermeulin évoque le programme de ce disque, qui croise des oeuvres phares de Robert Schumann – les scènes d’enfants, et les scènes de la forêt – et des oeuvres méconnues de Clara Schumann, les très belles soirées musicales opus 6, et la très émouvante romance sans opus (label Paraty). Clara est âgée de 15 ans lorsqu’elle compose ces soirées musicales, dans lesquelles on retrouve une mélodie que Robert reprendra dans les Davidsbündlertänze. Près de 20 ans plus tard, elle compose cette romance dédiée à Robert Schumann. Marie Vermeulin nous parle du style de Clara, souvent plus proche de Chopin et Mendelssohn que de celui de son époux. Elle nous parle également de son concerto pour piano en la mineur – même tonalité que celui que Robert composera postérieurement- qu’elle a interprété à Besançon le 6 juin aux côtés de l’orchestre Victor Hugo de Franche Comté, placé sous la direction de Debora Waldman.

Le site de la pianiste

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :