Ensemble Ausonia © Rozenn Quéré

Frédérick Haas et le bonheur inépuisable des concertos de Bach

1 minute de lecture

Frédéric Hutman a rencontré Frédérick Haas à propos de son nouvel enregistrement dédié à Jean Sébastien Bach et de ses collaborations avec l’ensemble Ausonia et avec la violoniste Mira Glodeanu.

 

 

A l’occasion de la parution d’un disque consacré à deux concertos pour clavecin, et deux concertos pour clavecin, de Jean Sébastien Bach (Hitasura) le claveciniste Frédérick Haas évoque la liberté, la sensualité, l’originalité de cette musique, le caractère insoumis du compositeur. Il parle des possibilités données à l’interprète quand ces concertos sont joués en petite formation — ici l’ensemble Ausonia ; de sa collaboration avec la violoniste Mira Glodeanu, de leurs instruments. Frédérick Haas rend également hommage à la claveciniste Huguette Dreyfus.

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :