Quatuor Zaïde © Bernard Martinez
Quatuor Zaïde © Bernard Martinez

Le quatuor de César Franck, le chef d’oeuvre trop rare, interview avec Leslie Boulin Raulet et Sarah Chenaf, du quatuor Zaïde

1 minute de lecture

Nous avons rencontré deux membres du quatuor Zaïde à l’occasion de la parution d’un cd consacré à César Franck et Ernest Chausson.

 

Leslie Boulin Raulet, second violon, et Sarah Chenaf, alto du quatuor Zaïde, évoquent à notre micro le dernier disque de l’ensemble, consacré au trop rare quatuor de César Franck, et à la Chanson perpétuelle d’Ernest Chausson (NoMadMusic). Pour cette dernière oeuvre, le quatuor joue aux côtés de Karine Deshayes et Jonas Vitaud, une belle collaboration. Les deux musiciennes nous parlent de la construction du quatuor de Franck, une oeuvre tardive, riche, célébrée en son temps, et, pour des raisons incompréhensibles, moins jouée aujourd’hui. Le quatuor l’interprétera d’ailleurs à neuf (!) reprises salle Cortot, de la fin novembre à début décembre. Elles évoquent la figure d’un de leurs maîtres, Hatto Beyerle, du quatuor Alban Berg, la construction du répertoire, leurs choix, leurs rencontres parfois imprévues, telle celle avec le jazzman Yaron Herman, ainsi que la nuit du quatuor au musée de l’Orangerie. Sans oublier l’opus 50 de Joseph Haydn, une des oeuvres fondatrices du quatuor Zaïde.

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :