Skip Sempé © Marco Borggreve
Skip Sempé Photo: Marco Borggreve

Après les révolutions baroques : Skip Sempé

1 minute de lecture

Du 5 au 30 novembre prochains, le festival Terpsichore investit des lieux historiques parisiens sous la direction artistique du claveciniste Skip Sempé. Avant de l’y retrouver aux côtés de Pierre Hantaï, du Huelgas Ensemble, de Jean Rondeau, Christophe Dilys l’a rencontré dans son salon, superbement décoré de tapisseries Renaissance et rempli de plusieurs clavecins, à deux pas de Notre-Dame de Paris.

Extrait :

Michel Praetorius : Passamezze CCLXXXVI – Cappricio Stravagante, Renaissance Orchestra, Skip Sempé (direction) – « Terpsichore, muse of the dance » (Paradizo)

Derniers articles de A la loupe

%d blogueurs aiment cette page :