Anaïs Gaudemard
Anaïs Gaudemard © Nicolas Mignani

Entretien avec Anaïs Gaudemard : un voyage en compagnie d’une harpe solo

1 minute de lecture

Nous avons rencontré la harpiste Anaïs Gaudemard à l’occasion de la parution d’un enregistrement d’oeuvres pour harpe seule.

Anaïs Gaudemard – que nous avions rencontrée en 2017 pour un CD consacré aux concertos pour harpe de Boieldieu et de Ginastera et aux danses pour harpe de Debussy – évoque à notre micro le programme de ce disque, paru chez Harmonia Mundi, qui comprend des oeuvres originellement écrites pour la harpe, d’Henriette Renié, de Carl Philipp Emmanuel Bach, de Gabriel Fauré de Paul Hindemith et de Philippe Hersant, ainsi que la transcription d’une sonate de Scarlatti. Elle nous dit à quel point chacune de ces oeuvres est pour elle essentielle et comment elle a construit cet itinéraire solo.

Anaïs Gaudemard parle également de la tournée qu’elle effectue tout au long de cette année dans le cadre du programme Rising Stars, et qu’elle avait entamée avec un concert donné le 16 décembre dernier dans l’amphithéâtre de la Cité de la Musique.

 

 

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :