Fabien Gabel © Gaëtan Bernard
Fabien Gabel © Gaëtan Bernard

Le talent et l’enthousiasme, l’orchestre français des jeunes, interview avec Fabien Gabel

1 minute de lecture

Nous avons rencontré le chef d’orchestre Fabien Gabel à l’occasion de deux concerts qu’il donnera à la tête de l’orchestre français des jeunes, le 10 décembre au Théâtre Impérial de Compiègne, et le 12 décembre à la Philharmonie de Paris.

 

Fabien Gabel évoque le professionnalisme des musiciens de cet orchestre, créé en 1982, et dont les membres sont présents durant un ou deux ans. Sa joie de travailler avec ses membres et de préparer des programmes aussi exigeants que celui qu’ils donneront les 10 et 12 décembre prochains : Ouverture et Baccanale du Venusberg de Thanhäuser, et Wessendonck Lieder de Wagner, Suite du Chevalier à la Rose de Richard Strauss et la Valse de Ravel. Fabien Gabel parle de leur travail commun, de la façon dont sont conçus les programmes de l’orchestre. Il nous parle également de l’orchestre symphonique de Québec, dont il est le directeur musical, de ses répertoires de prédilection, et du temps où il était trompettiste au sein d’orchestres dirigés par les plus grands chefs… Sans oublier le programme qu’il donnera à la tête de l’orchestre de Paris les 9 et 10 juin prochains à la Philharmonie de Paris.

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :