Joaquin Achucarro
Joaquin Achucarro © Jean Baptiste Millot

Entre l’Espagne et la France, entretien avec Joaquin Achucarro

1 minute de lecture

Nous avons rencontré le pianiste Joaquin Achucarro la veille d’un concert en la Cathédrale Saint-Louis des Invalides.

Ce concert donné le 16 mai était consacré à des oeuvres de Mompou, Granados, Falla et Ravel, un parfait autoportrait de Joaquin Achucarro, né à Bilbao, et ayant étudié en partie en France, notamment auprès de Marguerite Long. Il nous dit sa passion pour la musique de Debussy et Ravel, notamment son Gaspard de la Nuit joué lors de ce concert. Joaquin Achucarro, qui nous laisse des enregistrements mémorables de Schumann et Chopin (La Dolce Volta) évoque également ces compositeurs, dont la musique l’accompagne depuis toujours. Sans oublier un portrait en petites touches de Federico Mompou, qu’il a bien connu.

 

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :