Le Trio Karénine sous le signe de Schumann

1 minute de lecture

Rencontre avec les membres du Trio Karénine, Paloma Kouider, pianiste, Fanny Robillard, violoniste, et Louis Rodde, violoncelliste.

 

 

Ils évoquent les raisons qui les ont amenés à enregistrer les trios n° 1 et n°2 de Robert Schumann pour leur premier cd (Mirare). Ils parlent de leurs années de formation, des débuts du trio, de sa deuxième naissance, avec l’arrivée de Fanny Robillard. Louis Rodde parle de son amour du…quatuor, et des grands quartettistes qui l’ont formé, Fanny Robillard évoque le travail qu’elle a accompli pour apprendre la trentaine de trios que l’ensemble avait déjà à son répertoire, et Paloma Kouider souligne la nécessité pour chacun de mener en plus une vie musicale individuelle.

 

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :