Une Nuit Transfigurée
Une Nuit Transfigurée les 17 et 18 janvier 2022 à La Ferme du Buisson

Une fable moderne autour de La Nuit transfigurée d’Arnold Schoenberg

3 minutes de lecture

Classicagenda vous recommande un spectacle à la croisée des arts ! Une création intitulée « Une nuit transfigurée », qui associe musique, danse, dramaturgie et arts plastiques, le 18 janvier à la Ferme du Buisson, Scène Nationale de Marne-la-Vallée.

 

La violoniste Agnès Pyka, premier violon de l’ensemble de musique de chambre Des Équilibres, assure la direction artistique de cette version pour sextuor à cordes, deux danseurs et vidéo. La Nuit transfigurée de Schoenberg est donnée dans une version enrichie. Pour cela, l’oeuvre s’entoure de mouvements de quatuors et du quintette à cordes de Zemlinsky ainsi que d’une création contemporaine commandée pour l’occasion à la compositrice Graciane Finzi (Espaces saturés et Le Pays d’avant naître, sextuor à cordes). Cette dernière s’est inspirée de l’œuvre de Schoenberg et de l’émotion éprouvée à la rencontre des toiles de David Thelim.

En effet, à l’instar des expositions de l’Atelier des Lumières, la mise en scène permettra au public de s’immerger dans les œuvres du peintre marseillais David Thelim animées par le vidéaste Baptiste Klein. « Il s’agit de montrer, d’évoquer ou mieux d’exprimer le passage entre cet avant et cet après qui fait toute transfiguration », détaille l’artiste au sujet de ses créations.

Prunelle Bry et Tristan Benon, couple de danseurs contemporains, seront les deux amants au cœur de l’histoire : une version moderne du poème de Richard Dehmel qui servit d’inspiration à La Nuit transfigurée mise en scène par Alain Fromager.

Un couple d’amoureux se promène, lorsqu’elle lui avoue porter l’enfant d’un autre. Il lui propose alors de faire sien l’enfant à venir…

« L’enfant étranger ne sera plus étranger, il sera transfiguré.
Tu le mettras pour moi, par moi au monde.
En moi, tu as fait pénétrer la splendeur.
Tu m’as rendu à nouveau enfant. »

 

Réservation, le 18 janvier à 20h45


Directrice artistique de l’ensemble et premier violon : Agnès Pyka

Mise en scène : Alain Fromager, Vidéo : Baptiste Klein, Peinture : David Thelim

Composition : Graciane Finzi
Lumières et régie générale : Maurice Fouilhé
Avec : L’ensemble Des Équilibres en sextuor à cordes

Agnès Pyka, premier violon | Jacques Gandard, second violon | Cécile Grassi, alto |
François Martigné, alto | Caroline Boïta, violoncelle | Guillaume Martigné, violoncelle

Elle : Prunelle Bry Lui : Tristan Benon

Derniers articles de Actualités