Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret
Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret © Royaumont

Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret : musique à tous les étages !

5 minutes de lecture

La Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret (ex-Médiathèque Mahler), première bibliothèque musicale privée, s’est métamorphosée pour accueillir professionnels, étudiants, et grand public au sein de ses fonds d’archives mais aussi lors d’événements.  

 

C’est une belle surprise que la (re)découverte de la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret, la BLGF, comme il faut désormais la nommer. Logée depuis 1986 au cœur de l’hôtel particulier acquis par ses fondateurs Maurice Fleuret et Henry-Louis de La Grange, la structure compte quarante fonds d’archives et des milliers de documents de grande valeur. Le bâtiment fut construit en 1867 et se situe près du Parc Monceau, rue de Vézelay. 

L’architecte Loïc Julienne – Atelier Construire a mené les travaux durant trois ans avec en ligne de mire l’accueil d’activités diversifiées. Le rez-de-chaussée dispose d’une salle dédiée à la médiation, le premier étage offre deux salons de musique : Gustav-Mahler et Marguerite-Long. Ces derniers permettent l’organisation d’événements intimistes avec les artistes en résidence et le public. 

Le deuxième étage est dédié aux archives à disposition des chercheurs. Sur le même palier, le salon des miroirs a quant à lui retrouvé son lustre originel. Au troisième étage, on trouve le centre de documentation La Grange-Fleuret avec les bibliothèques de travail des fondateurs. Au même niveau, la salle des trésors, spécialement aménagée, abrite les pièces délicates et précieuses de la collection.

Le salon de musique Gustav Mahler
Le salon de musique Gustav Mahler © Royaumont

Grâce au travail d’Henry-Louis de La Grange, le fonds Mahler fait rayonner la bibliothèque à l’international. Ses manuscrits autographes musicaux, mais aussi la correspondance du musicien et de nombreuses archives constituent des biens inestimables. Les chercheurs et artistes trouveront de l’aide auprès de la musicologue Anna Stoll-Knecht et du chef Benjamin Garzia, tous les deux associés à la BLGF. 

La bibliothèque ne se borne pas au fonds Mahler, elle met aussi à disposition près de quarante fonds d’archives constitués principalement des musiques des XIX° et XX° siècles. On peut également citer la présence des fonds de pianistes tels que ceux d’Alfred Cortot, Marguerite Long, Yvonne Lefébure ou Brigitte Engerer.

Au-delà d’une simple rénovation, la BLGF propose désormais des lieux de médiation, de rencontres et de pratiques, adossés à une bibliothèque de tout premier plan. 

La BLGF, associée à la Fondation Royaumont, a rejoint l’entité “Bibliothèques Royaumont” qui regroupe les fonds documentaires et patrimoniaux de la BLGF, de la Bibliothèque musicale François-Lang et de la Bibliothèque Henry et Isabel Goüin. Ces deux derniers sont situés à l’abbaye de Royaumont. 

Le piano Steinway en attente de rénovation, au sein de la Bibliothèque musicale La Grange-Fleure
Le piano Steinway en attente de rénovation, au sein de la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret © Royaumont

Un piano qui a besoin de vous !

Le piano Steinway de la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret, placé dans le salon de musique, doit faire l’objet d’une restauration complète. Fabriquée en 1907, cette pièce est un témoin exceptionnel des sonorités du début du XX° siècle. La famille Singer-Polignac en fit l’acquisition, avant qu’Henry-Louis de La Grange n’en devienne propriétaire dans les années 80. La restauratrice Sylvie Fouanon sera chargée des travaux de rénovation qui comprendront notamment la remise en état du bloc mécanique et de la structure harmonique, la réfection du cadre et un vernissage au tampon traditionnel noir brillant.

Vous avez jusqu’au 19 novembre pour participer à cette campagne de financement qui doit réunir, au total, 55 500 €.

Le site de la campagne

 

Rédacteur en chef adjoint de Classicagenda, Julien Bordas rédige également depuis 2016 des articles d'actualité, des interviews et des chroniques de concerts. Sa passion pour la musique classique provient notamment de sa rencontre avec l'orgue, un instrument qu'il a étudié en conservatoire et lors de masterclass.

Derniers articles de Actualités