Le buffet de l'orgue de Saint-Sulpice © Bastien Milanese
Le buffet de l'orgue de Saint-Sulpice © Bastien Milanese

Saint-Sulpice lance un concours international de composition pour orgues et voix

3 minutes de lecture

#Saint-Sulpice2021, c’est l’intitulé du nouveau concours de composition pour orgues et voix qui va se dérouler en l’église Saint-Sulpice à Paris.

 

[ Mis à jour au 22/02/2021 ]

 

C’est un évènement unique en France pour être signalé. L’Association pour le Rayonnement des Orgues de l’église Saint-Sulpice (AROSS) organise un concours de composition du 10 septembre 2020 au 21 novembre 2021. Deux catégories sont proposées : la première (lancée en septembre 2020) est dédiée à une œuvre pour grand orgue, et la seconde (proposée en janvier 2021) à une œuvre pour orgue de chœur & voix. Philippe Hersant présidera le jury qui comptera des pointures telles que Kaija Saariaho, Bernard Foccroulle, Martina Batič ou Thomas Lacôte… Les oeuvres retenues seront interprétées lors d’une finale publique à Saint-Sulpice le 21 novembre 2021. A cette occasion, on pourra y écouter les organistes Shin-Young Lee et Yoann Tardivel au grand orgue tandis que les jeunes interprètes Loriane Llorca, Constance Taillard, Ronan Chouinard et Louis Jullien défendront les pièces à l’orgue de chœur aux côtés des chanteurs de l’Ensemble Sequenza 9.3 dirigés par Catherine Simonpietri. Pour la catégorie 2 (œuvre pour orgue de chœur & voix), l’association avait lancé une campagne de financement participatif sur Proarti afin d’obtenir les moyens financiers nécessaires à sa réalisation. A noter qu’il est toujours possible de faire un don pour soutenir l’association.

L’église Saint-Sulpice
L’église Saint-Sulpice © Antoine Thiallier

Un grand orgue hors-du-commun

Ce concours permettra de mettre en valeur les deux orgues du célèbre facteur Aristide Cavaillé-Coll. Classé au titre des Monuments Historiques et portant encore l’héritage de François-Henri Clicquot (1781), le grand orgue bénéficie d’une reconnaissance mondiale et compte 102 jeux répartis sur 5 claviers et un pédalier. Cet instrument, tenu aujourd’hui par son titulaire Daniel Roth, fut source d’inspiration pour de grands compositeurs (Franck, Widor, Fauré, Vierne, Dupré…) captivés par la beauté de ses timbres exceptionnels. Bien sûr, les candidats devront eux aussi tenir compte des particularités des deux instruments.

Le Premier Prix de la catégorie « grand orgue », doté de 4 000 € et financé par l’Académie des beaux-arts, fera l’objet d’une édition par la maison Gérard Billaudot.

En prime, lors de la finale publique à Saint-Sulpice, il sera possible de voir le jeu des interprètes sur grand écran et en direct sur internet !

 

Renseignements et inscriptions

 

 

 

Rédacteur en chef adjoint de Classicagenda, Julien Bordas rédige également depuis 2016 des articles d'actualité, des interviews et des chroniques de concerts. Sa passion pour la musique classique provient notamment de sa rencontre avec l'orgue, un instrument qu'il a étudié en conservatoire et lors de masterclass.

Derniers articles de Actualités

%d blogueurs aiment cette page :