© Marco Boggreve
© Marco Boggreve

Conversation avec Sol Gabetta

1 minute de lecture

Sol Gabetta évoque son dernier disque « Prayer » : un hommage splendide et émouvant à Pablo Casals et à la mélodie hébraïque.

 


Extraits
Nigun d’Ernest Bloch
Transcrit pour violoncelle et orchestre à cordes par Peter Purich
Sol Gabetta, Amdsterdam Sinfonietta, Candida Thomson

Le chant des oiseaux, de Pablo Casals
Sol Gabetta, Cello ensemble, Amsterdam Sinfonietta

« De la poésie populaire juive », 2 mélodies de Dmitri Chostakovitch
Chant de misère et le chant de la jeune fille, transcrits pour violoncelle et orchestre à cordes par Mikhil Bronner
Sol Gabetta, Amsterdam sinfonietta, Candida Thomson

De l’album « Prayer « Sony

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :