Alexandre Dratwicki
Alexandre Dratwicki @ DR

Le concerto pour piano français vu par Alexandre Dratwicki

1 minute de lecture

A l’occasion de la parution de son ouvrage Le concerto pour piano français à l’épreuve des modernités, Alexandre Dratwicki, directeur scientifique du Palazetto Bru Zane, évoque la guerre des concertos pour piano, au tournant des XIXe et XXe siècles, les grands compositeurs de concertos français, l’accueil des concertos étrangers en France, le combat contre la virtuosité, la notion de virtuosité, l’improvisation.

Coédition Actes Sud/Palazzetto Bru Zane

 


Extraits musicaux :

  • Concerto pour piano n°1 de Camille Saint-Saëns (I. Allegro), Jeanne-Marie Darré, Orchestre National de la Radiodiffusion Française, Louis Fourestier (EMI)
  • Concerto pour piano n°5 « Empereur » de Ludwig van Beethoven (II. Adagio un poco mosso), Emil Gilels, Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire, André Cluytens (EMI)
  • Concerto pour piano n°4 de Louis-Ferdinand Herold (II. Rondo moderato assai), Jean-Frédéric Neuburger, Sinfonia Varsovia, Hervé Niquet (Mirare)

Entretien du 12 octobre 2015

livre

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :