Arkaïtz Chambonnet
Arkaïtz Chambonnet © DR

Des compositeurs baroques plongés dans l’univers de la guitare, entretien avec Arkaïtz Chambonnet

1 minute de lecture

A l’occasion de la parution d’un CD consacré à des transcriptions pour guitare d’œuvres de Jean-Sébastien Bach, François Couperin et Domenico Scarlatti, nous avons rencontré le guitariste Arkaïtz Chambonnet

 

 

Arkaïtz Chambonnet, qui vient de sortir un album qui plonge les compositeurs baroques dans l’univers de la guitare, évoque son travail « d’adaptation », sa passion pour cette musique, l’univers poétique de François Couperin, ses Barricades mystérieuses et sa Deuxième suite de pièces de viole.
Il parle du quatuor Eclisses, quatuor de guitaristes auquel il appartient, de la construction de leur répertoire, de la difficulté du jeu d’ensemble, de Karol Beffa, et des musiciens non guitaristes sollicités pour composer pour la guitare.

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :