Liana Gourdjia © Adrien Hippolyte

L’émotion suscitée par l’oeuvre pour violon de Stravinsky, entretien avec Liana Gourdjia

1 minute de lecture

A l’occasion de la parution d’un enregistrement consacré à des oeuvres pour violon et piano de Stravinsky (chez Audite), et à son concerto pour violon, Liana Gourdjia s’est confiée à notre micro.

 

 

La violoniste Liana Gourdjia évoque la beauté de ces oeuvres, l’émotion qu’elle suscite, sa partenaire, la pianiste Katia Skanavi, la Deutsche Radio Philharmonie et le chef d’orchestre Zsolt Nagy. Liana Gourdjia parle de  son itinéraire depuis la Russie post soviétique, jusqu’à la France, en passant par les Etats-Unis, de l’enseignement qu’elle a reçu, d’une vie de jeune violoniste.

 

 

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :