Nicolas Bacri
Nicolas Bacri © Eric Manas
/

Les vies du compositeur Nicolas Bacri

1 minute de lecture

Nous avons rencontré Nicolas Bacri à l’occasion de la parution d’un cd consacré à ses quatre saisons (label Klarthe), et d’un livre, « Crise (notes étrangères II) » chez Aedam Musicae.

 

 

Le compositeur Nicolas Bacri parle du bonheur d’être interprété par de magnifiques musiciens (ici François Leleux, Valery Sokolov, Adrien La Marca, Sebastien Van Kuijk, l’orchestre Victor Hugo sous la direction de Jean-François Verdier), d’un de ses maîtres, Serge Nigg, de sa correspondance avec Henri Dutilleux, des compositeurs qu’il admire et de la question de la composition après la seconde guerre mondiale.

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Interview

%d blogueurs aiment cette page :