Thibault Cauvin © Yann Orhan
Thibault Cauvin © Yann Orhan
/

Thibault Cauvin, autoportrait musical d’un guitariste trentenaire

1 minute de lecture

A l’occasion de la parution de son dernier CD, chez Sony Classical, Thibault Cauvin évoque son parcours, son goût pour la transcription, les œuvres qui s’y prêtent, celles qui résistent, les grandes figures de la guitare classique.

 

 

Prochains concerts :

– 6 juin Musée de la vie romantique, Paris
– 23 juillet Festival du Pays d’Auge, Basse Normandie
– 29 juillet Festival Musique à l’Emperi, Salon de Provence

– 20 août Festival des Coteaux de Gimone
– 26 août Festival de Lacanau

– 30 septembre Festival des Nuits Romantiques, le Bourget du Lac

– 22 octobre Festival de Dax
– 11 décembre Ville de Romorantin

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Interview

%d blogueurs aiment cette page :