Avi Vital
Avi Vital © Jean-Baptiste-Millot
/

Un mandoliniste à Paris, rencontre avec Avi Avital

1 minute de lecture

Frédéric Hutman a rencontré le mandoliniste Avi Avital qui lui a parlé de cet instrument si rare en musique savante.

 

 

Quelques jours avant le concert qu’il donnera aux côtés de l’Academy of ancient music et Camille Poul, à la salle Gaveau, le mandoliniste Avi Avital évoque cet instrument, à la fois rare en musique savante, et populaire. Il parle de la transcription, des compositeurs qui s’y prêtent, et de ceux… tel Chopin, qui pourraient s’y prêter. Il évoque Andreas Scholl, Juan Diego Florez, ses années des formation,  la musique de film, les clichés entourant la mandoline, et sa volonté d’en jouer.

 

Avec la participation amicale de Samuel Hadad, interprète, chaudement remercié ici.

Avi Vital, Samuel Hadad et Frédéric Hutman
Avi Vital, Samuel Hadad et Frédéric Hutman pendant l’interview

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Interview

%d blogueurs aiment cette page :