David Kadouch
David Kadouch © Marco Borggreve

Ce qui est enfoui sous les sables du temps, entretien avec David Kadouch

1 minute de lecture

Nous avons rencontré le pianiste David Kadouch à l’occasion de la parution de son dernier cd « Révolution ».

David Kadouch nous dit pourquoi il a voulu enregistrer ce disque, une recherche d’un temps perdu, face au tumulte des révolutions. Il explore un répertoire qui va de Dussek – Les souffrances de la reine de France – à Frédéric Rzewski, en passant par Beethoven, Chopin, Liszt, Debussy et Janacek – Sonate 1905. David Kadouch nous parle de la construction de ce disque, et en quoi il a voulu en faire un récit (Label Mirare). Ce programme sera donné le 29 octobre prochain au Silencio à Paris et le 16 novembre prochain à Compiègne. Il donnera également un programme d’oeuvres contemporaines inspirées de la danse le 11 octobre à la Scala, à Paris.

 

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :