Sunwook Kim
Sunwook Kim © Marco Borggreve

Entre récital et musique de chambre, la belle saison de Sunwook Kim

1 minute de lecture

Nous avons rencontré le pianiste Sunwook Kim quelques jours avant le récital qu’il donnera au Théâtre des Champs-Elysées (Entretien réalisé en anglais).

Sunwook Kim évoque le programme qu’il donnera le 22 janvier prochain, consacré à des sonates de Mozart, Beethoven et Chopin, et à des préludes de Debussy. Il parle de ses affinités avec ce compositeur, de manière plus générale de son répertoire, du choix d’interpréter des oeuvres très construites et qui lui laissent le temps de développer son discours. Il parle aussi de musique de chambre, des concerts qu’il donnera les 15 et 16 février prochains, aux côtés d’Edgar Moreau, avec au programme l’intégrale de l’oeuvre pour piano et violoncelle de Beethoven, de ceux qu’il donnera – la suite de l’intégrale de la musique de chambre de Brahms –  les 12 et 13 avril prochains, aux côtés notamment du violoniste Guy Braunstein, ancien violon solo du philharmonique de Berlin. Sunwook Kim évoque également son approche de la musique classique, enfant, en Corée.

 

Entretien en anglais

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :