Julien Hervé
Julien Hervé © Jean-François Mariotti

Autour de Clara Schumann et de la clarinette…entretien avec Julien Hervé

1 minute de lecture

A l’occasion de la parution d’un cd consacré à des oeuvres de Clara et Robert Schumann, et de Brahms, nous nous sommes entretenus avec le clarinettiste Julien Hervé.

 

Julien Hervé, clarinettiste solo de l’orchestre philharmonique de Rotterdam,  évoque son bonheur de jouer au sein de cet orchestre, les chefs d’orchestre Valery Gergiev et Yannick Nezet-Séguin, qui en furent les directeurs musicaux, les autres musiciens français de l’orchestre, sa passion pour la musique de Robert Schumann (CD paru chez NoMadMusic). Il nous parle les transcriptions qu’il a réalisées pour ce disque, dont celle qu’il a faite des trois romances pour violon et piano de Clara Schumann. Il évoque les  chefs d’oeuvre que Mozart, Brahms et Schumann, ont composés pour son instrument, à l’automne de leurs vies,  ses maîtres, dont Pascal Moragues, clarinettiste solo de l’orchestre de Paris. Sans oublier de préciser son rôle au sein de l’orchestre, et de citer ses partenaires sur ce disque, le pianiste Jean Sugitani, l’altiste Pierre-Marc Vernaudon, également membre de l’orchestre de Rotterdam, et la mezzo soprano Isabelle Druet.

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :