Le jury et les finalistes du Concours Messiaen à Lyon
Le jury et les finalistes du Concours Messiaen à Lyon © Festival Messiaen au pays de la Meije

Concours international Olivier Messiaen : l’organiste Lukas Nagel remporte le grand prix

3 minutes de lecture

La deuxième édition du Concours international Olivier Messiaen s’est déroulée du 1er au 5 novembre à l’Auditorium de Lyon. Il a doublement récompensé l’organiste allemand Lukas Nagel du grand prix Olivier Messiaen et du prix pour la meilleure interprétation de l’œuvre nouvelle.

Le jeune organiste de la Christuskirche de Stuttgart, Lukas Nagel, 27 ans, élève de Helmut Deutsch, a décroché le grand prix du Concours international Olivier Messiaen à l’issue de trois épreuves publiques. Le deuxième prix revient à Luca Akaeda Santesson (Japon/Suède), le troisième à Pierre-Francois Purson (France), le quatrième à Kasumi Hamano (Japon), le prix pour la meilleure interprétation des oeuvres d’Olivier Messiaen à Luca Akaeda Santesson, le prix pour la meilleure interprétation de l’oeuvre nouvelle à Lukas Nagel, et le prix du public à Kasumi Hamano.

Pour chaque candidat, le programme de la finale comprenait une pièce imposée de François Meïmoun, « Terouah », commande du Concours international Olivier Messiaen, une pièce ou un ensemble de pièces d’Olivier Messiaen, et un programme libre issu du répertoire entre 1830 et 1945.

Sur les 18 postulants (France, Allemagne, Biélorussie, Italie, Pologne, Suisse, des Pays-Bas et du Japon), le jury en avait retenu 7 : Luca Akaeda Santesson, Kasumi Hamano, Joffrey Mialon, Lukas Nagel, Pierre-François Purson, Tom Rioult, et Natsumi Sawa.

En  2019, après une première édition qui avait sacré Thomas Kientz, Yanis Dubois, Fanny Cousseau et Eszter Szedmák, AIDA (Arts en Isère Dauphiné Alpes) et l’Auditorium-Orchestre national de Lyon se sont de nouveau associés pour offrir ce deuxième concours. Ce dernier était ouvert aux organistes du monde entier de moins de 30 ans. 

Le concours disposait d’un jury spécialiste de l’orgue et de l’oeuvre de Messiaen : Benoît Mernier, (Président du jury et organiste), Loreto Aramendi (organiste), Bernhard Hass (organiste) Nathan Laube (organiste), Loïc Mallié (organiste), Pascale Rouet (organiste),  et Alain Louvier (compositeur).

Cet événement fait suite au concours de piano contemporain créé en 1967 par Claude Samuel dans le cadre du Festival de Royan. Désormais, chaque année, le concours sera consacré, en alternance, à l’orgue et au piano.

 

Rédacteur en chef adjoint de Classicagenda, Julien Bordas rédige également depuis 2016 des articles d'actualité, des interviews et des chroniques de concerts. Sa passion pour la musique classique provient notamment de sa rencontre avec l'orgue, un instrument qu'il a étudié en conservatoire et lors de masterclass.

Derniers articles de Actualités