Fanny Azzuro © Jean-Baptiste Millot
Fanny Azzuro © Jean-Baptiste Millot

1905, une riche année pour la musique, interview avec Fanny Azzuro

1 minute de lecture

Nous avons rencontré la pianiste Fanny Azzuro à l’occasion de la parution de son dernier cd « 1905-Impressions ». (Label Paraty)

 

Fanny Azzuro nous parle de ce projet, longuement mûri, qui lui permet de réunir trois cycles d’oeuvres composées en 1904-1906, les miroirs de Ravel, le premier cahier des Images de Debussy, et le troisième cahier d’Iberia, d’Albeniz. Elle évoque les liens entre la France et l’Espagne, qui trouvent leur reflet dans certaines de ces oeuvres. Fanny Azzuro évoque son itinéraire, ses maîtres, et le répertoire qui lui est cher. Sans oublier le tango, qu’elle interprète auprès des autres membres du Spiri Tango Quartet.

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix