Laurent Naouri
Laurent Naouri © Bernard Martinez
/

Balzac à l’Opéra Garnier, entretien avec Laurent Naouri

1 minute de lecture

A l’occasion de la création de l’opéra « Trompe-La-Mort » de Luca Francesconi, nous avons rencontré l’interprète du rôle éponyme, Laurent Naouri

 

 

Le baryton Laurent Naouri évoque sa joie de donner cette création à l’opéra Garnier aux côtés d’une troupe de chanteurs brillantissime. Il nous parle de la musique de Luca Francesconi, de la chef d’orchestre Susanna Mälkki, du metteur en scène Guy Cassiers, du rôle de Jacques Collin, dit Vautrin, dit Herrera, dit Trompe-La-Mort. Sans oublier le bonheur d’interpréter un rôle majeur de la comédie humaine, et d’évoquer d’autres rôles marquants, tels Golaud et Roland Cassar, dans… « Les parapluies de Cherbourg ».

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Interview