Elena Bashkirova
Elena Bashkirova © Nikolaj Lund

De Mozart à Bartok, en passant par Dvorak, entretien avec Elena Bashkirova

1 minute de lecture

Nous avons rencontré Elena Bashkirova pour évoquer le programme du concert qu’elle donnera le 15 mai prochain au Théâtre des Champs-Elysées.

En première partie, Elena Bahskirova interprétera, outre la sonate K 136, trois oeuvres de Mozart, qu’elle souhaitera lier entre elles comme les mouvements d’une sonate: la Fantaisie K 397, le Rondo K 485 et Huit variations K 460. En seconde partie, elle jouera les rares Impressions poétiques opus 85 de Dvorak, suivies de la sonate Sz 80 de Bela Bartok. Elena Bashkirova nous parle de Mozart et Schumann, les deux compositeurs les plus chers à son coeur, du Festival de Jérusalem, de ses interprètes, de la manière dont sont conçus les programmes.

 

 

 

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :