Philippe Bianconi
Philippe Bianconi © Bernard Martinez

Le temps retrouvé chez Schumann, entretien avec Philippe Bianconi

1 minute de lecture

Rencontre avec Philippe Bianconi à l’occasion de la parution d’un cd consacré à trois œuvres de Robert Schumann : Papillons, Carnaval et les Davidsbündlertänze (La Dolce Volta).

 

 

Le pianiste parle des liens qui l’unissent depuis toujours au compositeur, de sa conception de ces cycles, de l’émotion purement Schumanienne, de Gaby Casadesus, de la relation ancienne des pianistes français et de la musique de Robert Schumann, et évoque Debussy.

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :