La Traviata mis en scène par Benjamin Lazar © Pascal Victor
La Traviata mis en scène par Benjamin Lazar © Pascal Victor

Traviata, entre Verdi et Dumas fils : entretien avec Benjamin Lazar

1 minute de lecture

Le metteur en scène Benjamin Lazar s’est livré à notre micro, à l’occasion des représentations de « Traviata, vous méritez un avenir meilleur », actuellement au Théâtre des Bouffes du Nord.

 

 

Benjamin Lazar aborde la genèse de « Traviata, vous méritez un avenir meilleur », conçu d’après La Traviata de Giuseppe Verdi : il parle des musiciens, des chanteurs, de sa plongée dans l’univers romantique de l’oeuvre théâtrale et des poètes contemporains.

Il évoque Alexandre Dumas fils, des arrangements pour huit musiciens de la partition de Verdi, son amour pour cette musique, l’évolution du travail de création du spectacle, la scénographie, le travail avec Judith Chemla, comédienne/chanteuse, qui incarne Violetta. Benjamin Lazar parle aussi de Robert Schumann, des fantômes, et du Dibbouk, une de ses précédentes mises en scène.

« Traviata, vous méritez un avenir meilleur » est à Paris jusqu’au 15 octobre 2016, ensuite il sera en tournée dans plusieurs villes de province durant la saison 2016/17.

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :