Le Trio Wanderer : Vincent Coq (piano), Jean-Marc Phillips-Varjabédian (violon) and Raphaël Pidoux (violoncelle)
Le Trio Wanderer : Vincent Coq (piano), Jean-Marc Phillips-Varjabédian (violon) and Raphaël Pidoux (violoncelle) © François Sechet

Le bel âge du trio Wanderer, entretien avec Raphaël Pidoux

1 minute de lecture

A l’occasion de la parution du dernier cd du trio Wanderer, pour fêter ses 30 ans, nous nous sommes entretenus avec son violoncelliste, Raphaël Pidoux

 

 

Le dernier enregistrement, paru chez Harmonia Mundi, est consacré à deux trios de Dvorak, dont le trio Dumky.
Raphaël Pidoux évoque l’écriture de ces trios, et particulièrement celui de l’opus 90, moins joué que le Dumky, mais tout aussi beau et émouvant. Le violoncelliste nous parle aussi du travail du trio — composé par Vincent Coq (piano), Jean-Marc Phillips-Varjabédian (violon) et Raphaël Pidoux (violoncelle) — de son itinéraire depuis une trentaine d’années, des trios de Haydn, oeuvres fondatrices, dont on oublie trop souvent la belle part qu’ils offrent au violoncelle. Sans oublier les liens fidèles avec des organisateurs de concerts tels que Jeanine Roze, René Martin ou Pascal Escande, et les projets du trio.

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :