David Molard © Matthieu Joffres
David Molard © Matthieu Joffres

La transmission et l’orchestre, interview avec David Molard

1 minute de lecture

Nous avons rencontré le chef d’orchestre David Molard quelques jours avant le concert qu’il donnera à la tête de l’Orchestre des jeunes d’Ile de France.

 

Cet orchestre, inauguré en juillet 2016, donnera un concert le 25 octobre prochain, au Conservatoire de Région de la rue de Madrid à Paris.  Le programme en sera la douzième symphonie de Chostakovitch, « L’année 1917 », et le poème symphonique « Octobre ». David Molard évoque le travail avec les jeunes musiciens, les répétitions, condensées sur quelques jours, visant à donner une expérience professionnelle à des musiciens à la charnière de leurs études et de leur carrière, les différents programmes de l’année à venir – dont un concert qui sera donné à la Seine Musicale le 15 février prochain, avec pour solistes Lola Descours, au basson, et Patrick Messina à la clarinette, et un autre donné le 18 avril prochain à l’église Saint Eustache aux côtés de l’organiste Thomas Ospital- . David Molard revient sur les particularités de l’orchestre des jeunes d’Ile de France, et sa formation baroque, le Collegium, ainsi que son itinéraire de jeune chef d’orchestre, initié notamment par Georges Prêtre.

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix