David Lively © Philippe Matsas
David Lively © Philippe Matsas

Un retour aux sources américaines, entretien avec David Lively

1 minute de lecture

Nous avons rencontré le pianiste David Lively à l’occasion de la parution d’un cd consacré à des musiques américaines.

 

David Lively, né aux Etats-Unis, venu à l’âge de 16 ans, nous parle de ces musiques, qui revêtent une telle importance pour lui. Il évoque le panorama qu’il vient de faire paraître chez La Musica, qui court de Gottschalk à Bolcom, en passant par Scott Joplin, Geshwin, Copland, Carter, Ives, Barber et Albright. Il nous parle plus particulièrement de Copland et Carter, qu’il a bien connus, de la variété des oeuvres enregistrées, de rythme, de virtuosité, des liens entre beaucoup de ces compositeurs, avec la France. Sans oublier son insatiable curiosité pour des répertoires méconnus… Et Leonard Bernstein, absent de ce disque !

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :