Anna Göckel © Jean-François Mariotti
Anna Göckel © Jean-François Mariotti

Les sonates et partitas de Bach pour violon seul, une quête inépuisable, entretien avec Anna Göckel

1 minute de lecture

Nous avons rencontré la violoniste Anna Göckel à l’occasion de la parution de son intégrale des sonates et partitas pour violon seul de Bach.

 

Anna Göckel revient longuement sur ces six chefs d’oeuvre, composés en 1720. Elle évoque leur construction, l’architecture constituée par ce qu’elle considère comme étant les six parties d’un même monument.  Anna Göckel nous parle des circonstances de cet enregistrement (Nomadmusic), de ses interrogations quant à l’interprétation. Et de son instrument, un violon de Tononi de 1690, mis à sa disposition par le Ravinia Steans Music Institute.

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :