Léa Hennino © DR
Léa Hennino © DR

Musique de chambre en festival(s), interview avec Léa Hennino

1 minute de lecture

Nous avons rencontré l’altiste Léa Hennino, notamment à l’occasion des concerts qu’elle donnera dans le cadre du festival La clé des portes.

 

 

Léa Hennino parle du répertoire qu’elle interprétera à l’occasion de ce festival, qui se tiendra du 26 au 30 juillet prochain, entre Chambord et Blois. Un festival animé par Ludmila Berlinskaïa et Arthur Ancelle. Elle revient sur les concerts qu’elle a donnés aux côtés de Liana Gourdjia et Marc Coppey, dans le cadre de la carte blanche confiée en mai à ce dernier par le Théâtre de la Ville. Elle évoque son répertoire et ses maîtres, dont Sabine Toutain, Nobuko Imaï et Lawrence Power.

 

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :