Mara Dobresco © John Conley
Mara Dobresco © John Conley

Dinu Lipatti compositeur, interview avec Mara Dobresco

1 minute de lecture

A l’occasion des rencontres musicales internationales « Georges Enesco », nous avons rencontré la pianiste Mara Dobresco.

 

Dans le cadre de ces rencontres, qui se tiendront principalement dans  la salle Colonne, à Paris, du 9 au 19 octobre prochains, la pianiste Mara Dobresco intreprêtera le 18 octobre, la symphonie concertante pour deux pianos et orchestre à cordes. Elle jouera aux côtés de la pianiste Géraldine Dutroncy, des violonistes Nicolas Dautricourt et Maya Koch, de l’altiste David Gaillard  du violoncelliste Thomas Duran et du quatuor Cappriccio. Au même programme, on pourra notamment écouter l’octuor à cordes de Georges Enesco. Mara Dobresco évoque la figure de Dinu Lipatti, qui ne fut pas seulement un pianiste majeur, mais également un compositeur de grand talent.  Elle nous parle des oeuvres de Georges Enesco pour le piano, des deux trios, qu’elle a enregistrés aux côtés de la violoniste Saténik Khourdoïan, et de la violoncelliste Laura Buruiana (Trio Brancusi).  Mara Dobresco revient sur les rencontres musicales internationales « Georges Enesco », et le festival Georges Enesco de Bucarest auquel elle a participé plusieurs fois.

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :