Nelson Goerner © Marco Borggreve
Nelson Goerner © Marco Borggreve

La magie du 23ème concerto de Mozart, entretien avec Nelson Goerner

1 minute de lecture

Nous avons rencontré le pianiste Nelson Goerner à l’occasion de ses débuts avec l’Orchestre de Paris.

Après nous avoir parlé de la sonate Hammerklavier de Beethoven lors d’une précédente interview Nelson Goerner évoque cette fois-ci à notre micro le 23ème concerto de Mozart, et notamment la magie de son deuxième mouvement. Il parle de ses débuts à la Philharmonie avec l’Orchestre de Paris, placé sous la direction de Thomas Hengelbrock. Nelson Goerner revient sur son enregistrement de l’intégrale des nocturnes de Chopin (Alpha Classics) paru récemment, ainsi que sur l’enregistrement du 2ème concerto de Brahms, qui vient de paraître (même label). Il nous dit pourquoi il tenait tellement à la publication de cet enregistrement live, réalisé en 2009, avec le NHK Symphony Orchestra, placé sous la direction de Tadaaki Otaka. Nelson Goerner nous parle également des deux sonates pour violon de Gabriel Fauré, de Ravel, Debussy et Vlado Perlemuter.

 

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix

%d blogueurs aiment cette page :