Jodie Devos © Marc Larcher
Jodie Devos © Marc Larcher

Riche collection de timbres à l’Opéra Comique, interview avec Jodie Devos

1 minute de lecture

Quelques jours avant les représentations du « Timbre d’Argent » de Saint-Saëns, à l’Opéra Comique, nous avons pu rencontrer la soprano Jodie Devos.

 

Jodie Devos nous parle de cet opéra, qui n’a pas été joué depuis… 1914, des circonstances chaotiques de sa création, de l’écriture de Saint-Saëns pour la voix, de son travail avec le chef d’orchestre François-Xavier Roth et le metteur en scène Guillaume Vincent, de ses partenaires, Hélène Guilmette, Tassis Christoyannis, Edgaras Montvidas, et Yu Shao… Sans oublier les danseurs, cet opéra ayant pour particularité d’avoir pour personnage principal… une danseuse. Jodie Devos évoque le concours Reine Elisabeth, dont elle a été lauréate, son amour du lied et de la mélodie, le récital qu’elle donnera le 23 juin prochain à 13 heures à l’opéra Comique aux côtés de Yu Shao.

Le Timbre d’Argent sera donné du 9 au 19 juin prochains à l’Opéra Comique.

Les parisiens pourront  retrouver Jodie Devos à partir de septembre à l’Opéra Bastille, où elle interprétera Yniold dans Pelleas et Mélisande de Debussy.

Avocat, chargé de la programmation des concerts de musique classique pour le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, réalise des interviews depuis une dizaine d'années pour différentes radios. A une passion (avouable) pour Audrey Hepburn, Jacques Becker, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, et (inavouable) pour Jerry Lewis. Quatre films au pinacle de sa cinéphilie: "Ariane" (avec Audrey Hepburn), "Edouard et Caroline" (de Jacques Becker), "Vertigo" (Hitchcock) et "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Derniers articles de Portée de voix